dimanche 14 mai 2017

S’amuser sérieusement!!

Est-ce à cause de ma blessure de l’été dernier? Est-ce à cause de notre hiver très hivernal et interminable? Ou même à cause de notre printemps qui n’arrive jamais? À cause de toute cette pluie qui tombe? «Who cares» c’est à cause de quoi! Au diable les questions existentielles.

sortezcourir.ca

F** les gros objectifs et vive le plaisir! Telle est ma devise 2017. Je pourrais aussi dire que je vais m’amuser sérieusement.

Ma saison 2017 sera sur le thème du plaisir et du bonheur retrouvé.

Bonheur de m’amuser. Sans contraintes. Sans pression.

Pas que j’ai de la pression d’habitude. En tout cas pas de l’extérieur. Car je suis full super autonome en matière de pression à moi-même.

Et l’an dernier mon corps a parlé, crier, hurler…. STOP!

Bien des choses ont changé depuis. Les compromis ce n’est pas ma tasse de thé….eeeee…. je ne bois pas de thé moi.

Le dépassement de soi je sais que j’en suis capable et ça me motive toujours autant. Mais là je vais faire différent. Je n’ai pas le goût de mettre tous mes œufs dans le même panier… échapper le panier… et tout casser!

Pas d’ultra au menu cette année. Pas le goût. Je ne me vois pas courir «seule» pendant 10 heures dans le bois. J’ai le goût de voir du monde, de m’amuser. Alors. Courir seule. Là. Maintenant. Non. Je ne ressens pas ce besoin de me retrouver seule avec moi-même. Mais je ne prends pas ma retraite des longues distances en sentiers. Une pause. Jusqu’à ce que le besoin et le goût se fassent ressentir à nouveau. Lorsque j’aurai l’appel.

J’ai le goût de tout faire. Du vélo, de la course sur route, en sentiers… prendre un verre sur une terrasse. M’amuser!

Et quand je m’entraîne pour un ultra je ne fais que courir. Courir autour de 100km par semaine ça demande du temps. Et de l’énergie. Il ne reste plus beaucoup de temps pour s’amuser à pratiquer d’autres sports.

Donc je vais m’amuser sérieusement. Expression empruntée (sans son consentement) à mon grand ami et mentor du plaisir IronJM.


Ça veut dire quoi s’amuser sérieusement? Ça veut dire s’entraîner, mais sans l’objectif de performance derrière la tête. S’entraîner pour avoir du plaisir à participer aux événements. Car pour avoir du plaisir, il faut arriver préparé le jour J.

À quoi va ressembler ma saison diversifiée. Elle sera faite de course sur route, en sentiers et de vélo de route. Je prendrai le départ de plusieurs demi-marathons, ma distance préférée que j’avais laissée de côté pour me consacrer à l’endurance du marathon et de l’ultratrail. Je ferai au moins un marathon d’ici la fin de la saison. Et pour le moment je suis inscrite à deux courses en sentiers. Un GranFondo de 118km de vélo. Et le petit dernier un Duathlon distance Olympique (10-40-5) dans le cadre du Tri Memphré en juillet. Bon celui-là c’est clairement une folie. Moi qui avais mis de côté ce sport à la fin de la saison 2011.

Un mot à vous dire. Ne regardez pas seulement la performance. Ni la distance. Regardez le plaisir que vous avez éprouvé!!!


Marly ;-)

1 commentaire: